Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Amis de l'Ecole de Rouen

Interview de J.C. DELAHAYE, Pdt des Amis de l'Ecole de Rouen

16 Décembre 2011, 15:30pm

Publié par le webmaster

Pierre BUYCHAJCD120909--320x200-.jpgUT : comment vous est venu ce goût pour la Peinture ? 

Jean-Claude DELAHAYE : en fait, je suis issu d’un milieu familial où cet art était pratiquement absent. Mais je me souviens très bien que jeune adolescent, j’appréciais énormément feuilleter mes livres scolaires d’histoire et éprouvais déjà une réelle émotion en m’arrêtant sur les belles reproductions de tableaux et gravures au fil des pages.

PB : on raconte que vous vous êtes lié d’amitié avec Albert MALET qui a été élève de Robert-Antoine PINCHON

JCD : oui, oui, beaucoup plus tard, alors que jeune ingénieur, je commençais à disposer d’un petit budget pour acquérir des toiles. C’est en 1978, au cours d’une visite d’exposition que j’ai rencontré Albert MALET (1912-1986 - NDLR). C’est lui qui m’a confirmé dans cette passion en me donnant les premières clés de lecture d’un tableau impressionniste. Et puis, un jour, au cours d’une conversation sur la Peinture, il m’a dit, je m’en souviens comme si c’était hier : « vous vous intéressez aux peintres actuels. C’est bien ! Allez également voir nos aînés, les Peintres de l’Ecole de Rouen ! Vous y prendrez un grand plaisir ! » Voila comment cela a débuté.

PB : et votre première acquisition ?

JCD : ah ! une gouache de BRADBERRY, Le Port de Rouen. C’était en salle des ventes. Peu après, grâce toujours à Albert MALET, j’ai découvert PINCHON. Quel talent !

PB : vous en êtes le Président Fondateur ; parlez-nous de l’AER (Association des Amis de l’Ecole de Rouen).

JCD : Une fois libéré de ma carrière professionnelle, j’ai cherché à rassembler les amoureux de cette peinture. Je suis donc allé voir l’ARA (les Amis Rouennais des Arts -  NDLR), dont le Président m’a conseillé de fonder une association spécifique à ce projet. Voila comment l’AER est née en septembre 2004. Notre première expo, avec l’aide précieuse de François LESPINASSE, en juin 2005, a été consacrée à Marcel NIQUET(1889-1968), peintre de Poses. Puis ce fut le Conseil Général de Rouen avec une exposition mémorable regroupant l’ensemble des peintres de l’Ecole de Rouen, à l’automne 2005. Nous en sommes à ce jour à une bonne dizaine d’expositions pour lesquelles nous avons été promoteurs ou participants actifs.

Nous comptons aujourd’hui un peu plus de 200 membres qui, pour une partie d’entre eux, sont notre vivier pour disposer des toiles nécessaires à une manifestation.

PB : quels projets pour l’AER ?

JCD : 2012 : Michel FRECHON Au Musée de Bernay, durant l’été ; cette rétrospective fera suite à celle, merveilleuse, de son père, de 2008 au Musée des Beaux Arts de Rouen.

Puis 2013, les discussions en cours portent sur les projets suivants : LEBOURG au Grand Quevilly ; Les Activités sur l’eau (régates comprises) à Elbeuf ; La Pluie au Musée de Bernay ; Une Collection privée dans les locaux de la Matmut à St Pierre de Varengeville; et  nous échangeons régulièrement avec le musée des Beaux Arts de Rouen sur une sélection d’œuvres  des peintres qui nous sont chers, dans le Cadre de leur expo « Reflets ».

Il faut ajouter que nous souhaitons  rendre hommage à Joseph DELATTRE, dont 2012 est le centenaire de son décès. Mais, jusqu’à présent, nous n’avons pas trouvé de lieu de rétrospective à sa mesure, malgré de nombreux contacts. Mais nous ne désespérons pas !

PB : êtes-vous sensible à un peintre de l’Ecole de Rouen plus particulièrement ?

JCD : Non !!! Je trouve cela trop réducteur ! Je suis passionné par l’Impressionnisme tout comme par le Néo-Impressionnisme !

Cela dit, j’ai un grand respect pour Charles ANGRAND et Charles FRECHON qui, s’il avait voulu suivre les conseils de DURAND-RUEL, serait parmi les plus grands impressionnistes de renommée internationale. J’éprouve également une sensibilité particulière pour Narcisse HÉNOCQUE.Henocque-Rouen-1930 (Copier)

PB : comment voyez-vous l’avenir de l’AER ?

JCD : l’AER doit continuer à participer à des expositions, à rechercher et créer elle-même de la documentation.

Et puis un projet de longue haleine me tient à cœur : monter un fonds de collection, dans la mesure de nos moyens qui ne viennent que des cotisations et du mécénat. Je pense que c’est le seul moyen pour que cette association devienne pérenne ! Ainsi l’AER deviendrait un partenaire privilégié pour qui voudrait monter des manifestations.

Par ailleurs, sans renier tous ces peintres reconnus de l’Ecole de Rouen, nous devons également nous pencher sur nos artistes contemporains. Citons par exemple l’excellent aquarelliste Daniel GUILBERT, ou le talentueux Jean-Pierre DUBORD. Mais, bien sûr, la liste ne s’arrête pas  à ces deux noms et si vous le voulez bien, je suggère que nous consacrions une prochaine rubrique à en discuter.

 

propos recueillis par Pierre BUYCHAUT

Narcisse HENOCQUE "ROUEN,depuis le Cours La Reine"  - vers 1930

tableau appartenant à l'Association des amis de l'Ecole de Rouen

 

 

Voir les commentaires