Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amis de l'Ecole de Rouen

la chronique de françois Lespinasse - mars 2009

5 Mars 2009, 13:48pm

Publié par le webmaster

  Une nouvelle année est déjà bien commencée ; bien que les prévisions et perspectives ne soient pas très encourageantes, souhaitons simplement qu’au cours de cette année 2009 quelques manifestations artistiques de qualité se présentent.

  Que trouve-t-on au programme ? Deux expositions sont désormais pratiquement assurées.

  La première, chronologiquement, se tiendra fin juin début juillet non loin de Tourville-la-Campagne dans l’Eure et rendra hommage au peintre Marcel DELAUNAY (1876-1959), cinquante ans après son décès. Cet élève de Charles FRECHON (1856-1929) auquel le Musée des Beaux-arts de Rouen vient de rendre un vibrant hommage, a développé une importante activité dans deux directions : d’une part, il mettra en place au cours de l’année 1906, en compagnie de Paul MASCART (1874-1958) les statuts de la Société des Artistes Rouennais. D’autre part, soucieux, à la fin du premier conflit mondial, de l’environnement, il lancera la Société des Amis des Monuments de l’Eure.

 
Dans la première Société, Marcel DELAUNAY a joué un rôle de fédérateur et a offert aux artistes la possibilité d’exposer au Musée de Rouen. Le 7 avril 1907, date de l’ouverture de la première exposition assortie d’un très précieux catalogue, nous pouvons relever les noms de nombreux artistes de l’École de Rouen dont Marcel Couchaux, Marcel Delaunay, Pierre Dumont, Charles Frechon. Gaston Gosselin, Narcisse Guilbert, Narcisse Hénocque, Blanche HoschédÉ, Paul Mascart, Robert Pinchon, Maurice Vaumousse, Henri Vignet... Notons l'absence de Delattre et d'Angrand. Regrettons simplement que cette Société qui perdure de nos jours n'ait pas honoré son centième anniversaire.

  La deuxième activité de Marcel Delaunay fut tout aussi remarquable. Il prit à cœur de sauvegarder et protéger le paysage normand qui commençait déjà à être fort malmené. Ajoutons que, durant le second conflit mondial, l'artiste, réfugié à Castres (Tarn), s’efforça de remettre, une fois de plus, de l'ordre dans le musée de la ville.

  L'exposition regroupera des paysages et vues du port de Rouen, des visions champêtres et campagnardes de la campagne Tourvillaise. Des fleurs, compositions, tables fleuries en extérieur ou non, sujets qu'il affectionnait tout particulièrement, compléteront cet ensemble.


  La seconde manifestation se déroulera à l’automne au Musée Canel de Pont-Audemer. Nous en annoncerons  son contenu exact dans une prochaine chronique.


  Tous les regards commencent déjà à se tourner vers l’été 2010 où le Musée de Rouen honorera la Ville, Capitale des Peintres. De nombreuses autres villes et musées normands apporteront leur appui à cet évènement qui devrait faire date et dont nous reparlerons très prochainement.

 
François LESPINASSE

M. DELAUNAY - Chemin de campagne - HST Sdbg - 0,33x0,41 - 1903 - coll. particulière

Commenter cet article